Archives du mot-clé Comité des Parents

Résultats des élections du Comité des Parents

480 votes, sur 2031 familles, soit un taux de vote de près de 24%.

Plutôt une bonne participation pour ce type de vote, surtout eu égard au petit nombre de candidats. Merci aux parents qui se sont déplacés pour voter malgré des horaires serrés et des difficultés pour se garer, et à l’administration pour sa bonne organisation du scrutin.

Après 2 heures de dépouillement, les résultats de ce vote sont les suivants:

(Les candidats élus sont en gras. Présentation par ordre alphabétique)

Candidat Voix
Al Husseini Nakhlé 99
Bitar Lara 404
Chartouni Georges 398
Coury Georges 390
Doumet Ziad 389
El Khazen Lara 423
El Rassi Issam 67
Fadel Hind 406
Hamdan Redha 385
Jabbour Hisham 408
Kassaa Carine 90
Khoury Amal 412
Majdalani Mariane 401
Mansour Ramona 407
Massaad Caroline 421
Nahman Marc 392
Saba Mirna 398
Sioufi Sandra 397
Tyan Mabel 421
Zakhia Elsa 395

Bon travail aux élus.

Publicités

Elections du CDP: dernières infos

  • Horaire: Ce mercredi 15 nov. 14-18h
  • Lieu: Salle F001. Entrée par le portail principal
  • Un vote par famille
  • Se munir d’une pièce d’identité (le permis de conduire n’est pas accepté)
  • Possibilité de venir voter avec vos enfants
  • Bulletin de vote. Le Glfl fournit sur place la liste des 20 candidats. Libre à vous d’en cocher entre 1 et 17 noms. Au-delà, le bulletin est nul. Vous pouvez également déposer dans l’urne une liste manuscrite préalablement établie, mais attention à l’orthographe des noms.
  • Où se garer? Parking USJ car pas de possibilité de se garer dans le parking du Glfl.

Nous savons que l’horaire et l’accès sont difficiles, mais il est important d’être nombreux à voter, pour montrer que nous, les parents, sommes concernés par la vie de notre établissement.


Présentations envoyées par certains parents candidats

 

Nakhlé Al-Husseini

Avec plus de vingt ans dans la direction de l’Hôtel Dieu de France, ainsi que vingt ans de négociations de projets hospitaliers et institutionnels gouvernementaux, mon attention se portera essentiellement sur :
1. Un contrôle strict des augmentations de la scolarité et un suivi du budget sachant qu’une augmentation des salaires du corps professoral ne se traduit pas automatiquement en une augmentation de la scolarité.
2. La surveillance de la performance des professeurs dont certains accumulent des pétitions signées à plusieurs reprises par les parents et qui restent sans réponses de l’administration.
L’éducation de nos enfants demeure notre souci principal.


Lara Bitar

– avocate inscrite à l’ordre des avocats depuis 1998 ,
– membre du CDP mandat 2011 -2014 .
– mère de Roy (4E) et Ryan (CM2B).
– intervenante dans les classes de primaire et collège pour l’initiation aux droits des enfants et ceci depuis 8 ans
– la langue arabe et l’amélioration de la relation entre professeurs et élèves au collège sont mes préoccupations


Ziad Doumet

Ingénieur civil, Chef d’entreprise –DECco.
Je suis, père de quatre enfants au lycée, Elena (4eme), Selim (5ème), John Luca (6eme) et Julian Alexander (6eme) et membre du CDP 2014-2017.
Ma participation antécédente comme trésorier est toujours motivée pour le bon déroulement et le bon rapport entre parents-administration-professeurs.
De même je suis impliqué dans le pôle financier et souhaiterai travailler sur un budget juste et clair.
Je renouvelle ma candidature aux prochaines élections et compte sur votre support pour cibler et acquérir tous nos buts.


Lara el Khazen

Mère de Nagy en CM2 G , Joseph en GSD et Yara en MSD !
J’ai présenté ma candidature aux élections du Comite des parents qui s’insère dans le cadre de mon engagement auprès du GLFL en vue de contribuer à (1) la continuité d’exigence et la recherche d’excellence piliers de l’enseignement de nos enfants , (2) répandre les valeurs républicaines auxquelles nous sommes attachées et (3) améliorer la vie scolaire de nos enfants.


Hind Fadel

Je fais partie de l’équipe du CDP sortant. Ces 3 années bien riches en réalisations soulignent l’importance d’avoir un CDP représentatif, compétent et ouvert.
J’apporterai au CDP mon expérience du mandat 2014-2017, ma connaissance des différents niveaux, surtout les défis rencontrés dans les grandes classes que mes deux aînés viennent de terminer.
Je continuerai de mettre mes compétences professionnelles de chargée de communication au service du CDP.

Un enfant en 5ème.


Redha Hamdan

Père de deux enfants au GLFL (en seconde et 4ème). Economiste-statisticien, consultant dans un bureau d’études et de recherches socio-économiques. Membre du Comité des Parents durant la période 2014-2017 et membre de la Commission Financière.

Je me représente pour un deuxième mandant. SI je suis élu, je serai principalement impliqué dans l’étude et l’analyse du budget du GLFL ainsi que l’aspect financier des autres activités du Lycée. Je souhaiterais également m’impliquer dans l’institutionnalisation et la construction de l’entité du rassemblement des CDPs de la mission laïque française.


Hicham Jabbour

Père de 5 enfants au GLFL Clara 3D, Chloé 3H, Mitchel 4B, Carlen CM1G et Romy CPH.
Ancien membre du CDP 2014-2017
Médecin anesthésiste a l’Hôtel-Dieu de France et enseignant a la faculté de médecine USJ
Intérêt: pédagogie et finance


Amal Khoury

Je me présente aux élections du comité des parents pour un deuxième mandat. Nos enfants passent la période la plus importante de leur vie, à savoir la petite enfance et l’adolescence, à l’école. L’implication des parents dans chaque aspect de leur vie quotidienne à l’école est primordiale: l’éducation, la culture, la sante, le bien-être, le vivre ensemble, la sécurité et bien d’autres aspects de la vie à l’école sont tous aussi importants l’un que l’autre. Je m’engage à les suivre de près. Amal Khoury, parent d’élève en 1ere, 2nd, et Ce1.


Ramona Mansour

En tant qu’ancienne du Lycée (promotion 1996) et parent d’élèves (CM1 et GS), je souhaiterais m’impliquer dans l’amélioration des relations entre les parents et l’établissement, le développement de projets d’éveils pour les jeunes concernant l’environnement, la mixité sociale, le harcèlement, la différence, ainsi que la coopération pour la revalorisation de l’Arabe (déjà en cours) et du programme Libanais.


Caroline Massaad

Cela fait 15 ans que je suis parent d’enfants au GLFL ( cm1, 3ème et 1ère).
Il me tient à cœur de contribuer à l’amélioration de certains points:
-sensibiliser l ‘ensemble des élèves sur la gravité de l’harcèlement dans la cour et sur les réseaux sociaux.
-Veiller à maintenir une coordination soutenue entre les enseignants d’une même matière.
-Mise en valeur d’ un esprit sportif et compétitif des élèves du GLFL (présence continue d ‘une équipe à toutes compétitions Nationales: Marathon, Natation etc..)


Marc Nahman

Investir du temps avec le CDP et l’administration pour :
-établir des campagnes de sensibilisation pour discuter avec les élèves (et parents) de l’usage correct des tablettes, téléphones mobiles et media sociaux.
– proposer un programme « plus étoffé » en ce qui concerne le sport et les jeux interscolaire (et donc indirectement sur les activités sportives du périscolaire)
-réduire des risques pas souvent évidents : position des antennes de relai mobile près du lycée ; choix et usage correct et mesuré des pesticides et détergents…
-aider à clôturer d’anciens dossiers comme les toilettes et un cartable toujours trop lourd.

Enfants au collège et au primaire.


Mirna (Chidiac) Saba

-Travailler pour le bien être de nos enfants a toujours été ma priorité!
-Maman de Giaséréna en CM1G et de Mir Christian en CPF,
-Propriétaire d’une boîte de pub, Femme d’affaire dans le secteur des projets touristiques et de restauration et aussi Activiste,
-je suis toujours prête à aller en avant pour atteindre mes objectifs

-Je voudrais travailler pour appuyer sur :
Le sens de l’appartenance
L’image la plus belle du GLFL
La communication constructive
Le reseau des anciens
Jardinage/ Rapport avec la nature pour la génération avenir

-Votez pour un travail assidu pour assurer un environnement meilleur pour nos enfants
-Votez pour une approche positive mais aussi intransigeante
-Votez pour une bonne communication (parent/comité & parent/direction & comité/direction) créant un réseau d’entente local et international bien connecté et révéler l’image la plus belle du lycée
-Votez pour l’avenir de nos enfants où ils seront privilégiés et fiers d’être lycéens/anciens du Lycée et cela, dans le monde entier où je travaillerais pour leur procurer un soutien universitaire et professionnel dans le monde entier

“La Famille vient en premier et notre famille est bien le GLFL qui grandira sans aucun doute.
Votez pour Moi, c’est voter pour Vous. Votez surtout avec (coeur)


Mabel Tyan

Ancienne Lycéenne, je me représente aux élections du comité des parents du GLFL pour un second mandat.
Ma démarche s’inscrit dans la volonté de continuer le travail déjà entamé avec le comité élu en 2014 surtout après la promulgation et la publication de la loi 46 et ce dans plusieurs domaines notamment :
-Le budget du GLFL : Insister sur la transparence des chiffres et faire en sorte que le budget reflète les priorités des parents tels qu’exprimés dans l’accord signé avec la MLF en 2015.

-L’enseignement : encourager la formation des enseignants et insister sur une meilleure coordination entre les enseignants d’une même matière. Le renforcement de l’enseignement de la langue arabe et l’aide aux élèves en difficulté resteront mes deux priorités.

-« Mieux vivre au GLFL » : l’hygiène, l’alimentation et le sport sont 3 axes qu’il sera important de travailler en collaboration avec l’administration et les élèves.

-Le comité des parents : institutionnaliser le CDP mais aussi renforcer et consolider les liens avec les autres comités de parents du réseau de la MLF

Enfin la modification du règlement interne de l’établissement ainsi que l’orientation des élèves seront les deux nouveaux projets sur lesquels je compte m’investir si je suis élue pour un second mandat.

Avocate, mère de 3 enfants, en 2sd, 4eme et Cm1


Elsa Zakhia

Je me représente pour un second mandat au Comité des Parents.
En 2014-2017, j’ai travaillé dans une petite équipe au développement de la communication parents/CDP/administration.

Je souhaiterais, dans ce second mandat, contribuer à l’institutionnalisation du CDP, garante d’une présence constructive, démocratique et durable des parents au sein du Glfl et des acteurs du système éducatif.

Sur le plan du contenu, je souhaite m’impliquer dans :
-le chantier de refonte du règlement interne du Glfl qui permettra je l’espère de réunir la communauté autour de valeurs claires et positives, dans une approche éducative moderne et centrée sur la motivation.
-la promotion d’actions autour de la différence et en rapport avec l’exclusion et le harcèlement.
-une alimentation plus saine pour nos enfants pendant leur temps d’école.

Par ailleurs, je regrette que la mixité sociale soit chaque année mise à mal, le décalage entre les discours pédagogiques et le terrain, que les élèves n’aillent pas plus souvent dans leurs heures de cours au centre de documentation, que les questions environnementales aient du mal à s’implanter de façon durable.

Bibliothécaire, enfant en 5ème.

Elections du Comité des Parents (nov 2017) : ce qu’il faut savoir

39589_appel----candidature1-La liste officielle des 20 parents candidats au Comité des Parents a été affichée au sein de l’établissement. Cliquez ici pour la télécharger.

Le Comité des Parents du GLFL 2017-2020 comprendra 17 parents que vous aurez à choisir dans cette liste.

2-Nous proposons à tous les candidats de se présenter et de s’exprimer sur ce blog. Il suffit pour celà d’envoyer texte et photo à cdp.glfl@gmail.com. Ainsi les 766 abonnés au blog seront informés de votre candidature.

3-Le jour des élections, le GLFL fournira aux votants la liste des 20 parents candidats. Vous pourrez cocher de 1 à 17 noms. Au-dessus, le bulletin sera annulé. Un vote par famille. Pas de vote par procuration.

4Il est inutile de vous déplacer mercredi 8 novembre pour voter, car le quorum de 51% qui permettrait le dépouillement n’est jamais atteint. Le vote effectif sera donc reporté au mercredi 15 novembre.

A titre indicatif, il y a au Glfl quelque 1700 familles. Le quorum tourne donc autour de 851 familles. Lors de la dernière élection du comité des parents du GLFL, en 2011, le nombre de votants au 2ème tour a été de 531, alors que cette élection avait particulièrement mobilisé les parents du fait de l’existence de 2 groupes de parents.

Voilà pourquoi, nous vous donnons rendez-vous pour voter mercredi 15 nov (14h-18h, Salle F001 , muni d’une pièce d’identité).

Bilan du mandat du Comité des parents du GLFL (2014-2017)

L’équipe du Comité des parents (CDP) sortant résume ci-dessous les réalisations-clés de bilan-autourduwebson mandat. Ces réalisations n’auraient pas été possibles sans le soutien et la confiance des parents. Nous avons également bénéficié à partir de 2016 d’une collaboration active avec la nouvelle administration.

1-Accord 2015 : cadre de travail, normes des prestations

Grâce à la solidarité des parents lors du conflit qui a éclaté début 2015 suite à l’annonce d’une augmentation des écolages de 6.99%, le CDP a pu conclure un accord cadre avec l’administration du GLFL qui définit un cadre de travail à moyen terme et résume les normes de prestation revendiquées aux niveaux académique, social, financier et cadre de vie.

Ce qu’il faut retenir de cet accord :

– Hausse des écolages ramenée à 5% pour 2014-2015, puis 3,5% en 2015-2016 et 1,34% en 2016-2017.

– Plafonnement des effectifs par classe

– Communication des bilans financiers du GLFL au CDP, ce qui a permis un meilleur suivi des dépenses réelles.

– Organisation mieux adaptée du supplément au programme bac libanais

– Suivi des dispositifs d’aide aux enfants en difficulté

– Amélioration du dispositif de remplacement des enseignants

– Normes en nombre et état des toilettes

– La MLF « continuera de veiller à la bonne communication des éléments du budget au Comité des parents conformément à la loi libanaise »

En savoir plus :

https://cdpglfl.wordpress.com/2015/09/04/communique-joint-mlf-cdp-du-2-septembre-2015/

https://cdpglfl.wordpress.com/2016/02/02/point-sur-lexecution-de-laccord-du-2-septembre-2015-et-autres-engagements/


2-Caisse de solidarité : procédure claire et transparente

La mise en place d’un règlement intérieur initié par le CDP visait à faciliter l’accès à la Caisse de solidarité des familles connaissant des difficultés financières conjoncturelles .

Désormais, toutes les demandes peuvent se faire en ligne et sont étudiées selon une procédure anonyme et basée sur des critères objectifs. Par ailleurs le champ d’application de l’aide a été élargi pour inclure entre autre l’aide au coût des voyages scolaires et la prise en charge de suivi médical et paramédical.

En savoir plus : https://cdpglfl.wordpress.com/2016/10/26/un-reglement-pour-la-caisse-de-solidarite/


3-Connex : protection des droits des parents

Le CDP a veillé à l’application stricte du contrat de transport en vigueur et à préserver les droits des parents et la sécurité des enfants, notamment :

Baisse du coût de transport annuel avec la baisse du prix de fuel (2015/2016 : réduction de 4%, 2016/2017 : réduction de 9%, 2017/2018 : pas d’augmentation)

– Amélioration de la procédure de traitement des demandes et plaintes des parents

Refus d’imposer aux parents la RFID (système de géolocalisation personnalisé).


4-Participation active aux projets pédagogiques

Le CDP a accepté de financer par l’intermédiaire du budget, et a collaboré activement dans les projets portant sur :

  • L’enseignement de la langue arabe: projets de renforcement
  • L’aide aux élèves en difficulté: une meilleure détection dès la maternelle et un meilleur suivi parents-enseignants-administration
  • La formation des enseignants
  • Le sport : compétitions, course contre la faim, marathon
  • Voyages scolaires : participation à la mise en place d’une charte pour les voyages

5-Participation active aux projets de vie dans l’établissement

-Interdiction de l’usage du portable au collège . Cette décision a notamment été possible suite aux nombreuses interventions des parents sur un article du blog du CDP.

-Poids du cartable : généralisation de l’utilisation des cahiers de 48 pages – autorisation du recours à la tablette ou des photocopies – mise en place d’une commission cartable avec la direction ayant abouti à : installation de casiers dans les classes 6e, 5e et fourniture par le Comité des Parents de manuels scolaires en double.

-Suivi des produits alimentaires en vente au GLFL, affichage des prix à la cafétéria.


6-Coopération extérieure

– Co-fondation du regroupement des CDP des établissements gérés par la MLF

– Participation au réseau de la Fapée (Fédération des associations de parents d’élèves des établissements d’enseignement français à l’étranger). Consultation du réseau sur les différents dossiers que nous avancions. Remontée à la Fapée des préoccupationss des parents du Glfl avant les rencontres MLF ou AEFE.


7-Communication avec les parents

-Création d’un blog (766 parents abonnés, 128 articles)

-Consultation régulière des parents via le blog, enquêtes en ligne (téléphone portable, poids du cartable, conseils de classe…)

-Publication des comptes-rendus des conseils d’école, conseil d’établissement…


Bilan financier de la caisse du CDP

RECETTES 2014-2017

Balance initiale reçue du précédent CDP 232 $
Montant reçu du GLFL (cotisation des parents) 34,764 $
Montant récolté par le CDP (cinéma) 7,979 $
42,975 $

DEPENSES 2014-2017

Frais et honoraires juridiques 12,006 $
Cotisation Fapée 749 $
Frais LC (Cadeaux Noël et fête des profs, couronnes condoléances) 7,907 $
Frais opérationnels divers (SMS, charges, Reproduction,….) 1,595 $
Goggles (pour Challenge natation) 773 $
23,030 $
 

DEPENSES en cours de finalisation (approximatif)

Manuels scolaires pour classes 6ème et 5ème (allègement poids du cartable) 13,557 $
Snack Marathon 2017 300 $
Robot permettant aux élèves hospitalisés de continuer à suivre leur scolarité 3,477 $
17,334 $

 Membres du CDP 2014-2017

 https://cdpglfl.wordpress.com/les-membres/


 

Lecture juridique des derniers développements, par Maître Ziyad Baroud

A la bonne attention du Comité des Parents du Grand Lycée Français de Beyrouth

Dans l’affaire en marge, et sur votre demande, je vous prie de noter ce qui suit:

1) Il est incontestablement désolant de voir avortées les différentes tentatives de conciliation entre le Comité des Parents et la Direction du Grand Lycée (et la Mission Laïque Française), malgré les pourparlers dans lesquels les deux parties se sont investies dans l’espoir d’aboutir à une solution, laquelle solution me paraissait tout à fait possible.

2)  Avec la rupture des pourparlers, les communiqués adressés aux parents ont amplifié la fissure et la violation de la loi. L’appel aux parents de payer la totalité de la scolarité (l’augmentation inclusivement) s’est doublée d’une menace indirecte (l’admission des élèves aurait été conditionnée par le paiement de ladite scolarité – communiqué du 29 juin passé). Le dernier communiqué en date (celui du 7 juillet courant) a même invité les parents d’élèves « qui ne sont pas prêts à s’acquitter de l’augmentation » à trouver un établissement « en adéquation avec leurs moyens financiers »!!! Pour rappel, les revendications du Comité des Parents ne se limitent pas au volet financier mais touchent aussi et surtout au pédagogique.

3)  Juridiquement, l’état des lieux est le suivant :

a.   Le Comité exerce non seulement ses prérogatives, mais aussi son devoir, tel que dispose la loi 515/96. Ce faisant, une requête « gracieuse » a été déposée auprès du ministère de l’Education et de l’Enseignement Supérieur, laquelle requête a débouché sur une décision du Ministre portant gel de la scolarité. Cette décision est exécutoire. Elle est même devenue insusceptible de recours après que le Conseil d’Etat ait débouté le Lycée dans sa demande en annulation de ladite décision.

b.   Le refus de la Direction d’acquiescer a obligé le Comité à emprunter la voie judiciaire devant le Juge des Référés. Cette voie a été volontairement interrompue lors des discussions entre les deux parties. Elle a été réactivée suite au communiqué du 29 juin passé. La direction en a été signifiée (notifiée) par le greffe du tribunal ce 7 juillet2015 avec un délai de 48h pour répondre.

c.    Nous sommes donc sous l’empire d’une décision du Ministre de l’Education portant gel de la scolarité (donc à zéro pour cent), en attendant que soit fixé le taux de l’augmentation qui serait légalement due. Il convient de rappeler que le Comité avait accepté –lors des discussions- une augmentation de 3% (dont presque 2% liés à la masse salariale). Le Comité s’est montré intransigeant par rapport aux droits du corps professoral et tout à fait favorable, non seulement aux échelons et à la cherté de vie, mais aussi par rapport aux effectifs nécessaires à la bonne marche de l’établissement.

d.   En attendant que soit tranchée la requête devant le Juge des Référés, les parents d’élèves doivent absolument s’acquitter de la troisième souche AVANT AUGMENTATION. Néanmoins, ils ne doivent en aucune façon subir le chantage lié à la réinscription de 2015/2016. L’attitude des parents devant la revendication non fondée de l’augmentation (hors budget approuvé, faut-il le rappeler) devrait être celle du respect de la décision du Ministre de l’Education (et, nous l’espérons, celle de la Justice). Toute mesure à l’encontre de parents d’élèves qui appliquent la loi et les règlements de la République libanaise ne pourrait qu’être qualifiée d’intempestive et d’abusive.

En bref, il s’agit bien d’une question de principe. Les démarches du Comité sont celles que la loi lui permet d’entreprendre; elles ne sont pas personnelles, elles sont mues par l’intérêt bien compris de tous. Personnellement, je ne perds pas l’espoir d’aboutir, avec la Mission Laïque Française, non pas à un compromis, mais plutôt à un entendement à long terme, qui puisse garantir la pérennité de la relation direction-parents.

Bien cordialement,

Maître Ziyad Baroud
Avocat à la cour

Beyrouth, le 8 juillet 2015

Lycées français de Tripoli, Beyrouth, Nabatiyeh: même combat!

Si le conflit au Glfl entre le Comité des Parents et l’administration peut déranger certains, surtout depuis l’intervention des médias et les menaces de l’administration, sachez que nous ne sommes pas un cas isolé. Cette année,  2 autres lycées au Liban ont connu un conflit similaire.

Au Lycée Franco-Libanais Alphonse de Lamartine (Tripoli)

Le Comité des Parents, à l’unanimité de ses membres, a refusé en janvier la signature du budget 2014-2015. A la suite de ce refus, le CDP a déposé plainte au Ministère de l’Education, appelé au boycott de la seconde souche et intenté un procès devant le juge des référés. La MLF et l’administration ont proposé de continuer de négocier. Et partis d’une augmentation du budget de 9.3%, le CDP a accepté le 28 avril, après 3 refus consécutifs, une augmentation de 4% sur la scolarité mais « sans que cela puisse être considéré une acceptation de sa part de tous les détails du budget ». Le tout assorti de demandes pédagogiques.

Si l’affaire est close pour cette année, le dossier sera rouvert l’année prochaine car certains points du budget, dont «  le mode de calcul de l’indemnité au propriétaire », sont restés insatisfaisants.

Sources : données fournies par le président du CDP du Lycée de Tripoli.
Pour en savoir plus : http://www.al-akhbar.com/node/237398

 

Au Lycée franco-libanais de Habbouche-Nabatieh

Le CDP a également refusé la signature du budget 2014-2015, s’est mis en contact avec le Ministère de l’Education et a appelé les parents au boycott. L’administration a proposé une augmentation initiale de 8%, puis 5,5%  tandis que le CDP réclame toujours 3%. Actuellement le conflit n’a pas encore trouvé d’issue.

Cette concomitance d’actions de comités de parents dans le réseau MLF Liban met en lumière la pression économique et sociale croissante à laquelle les parents, issus originellement de la classe moyenne, sont soumis depuis quelques années. Cette grogne sociale avait d’ailleurs été déjà relevée il y a plusieurs années dans un rapport public. D’où le fait que les comités examinent maintenant à la loupe* les budgets qu’ils doivent légalement signer, d’autant que fin 2013 la trésorerie MLF au Liban est de 18 millions d’euros, soit plus de 50% de la trésorerie MLF mondiale [MLF. Rapport du Commissaire aux comptes, exercice clos le 31/08/2013].

Quoi qu’il en soit, nous sommes juridiquement dans une bien meilleure position que nos homologues de Tripoli et de Nabatiyeh car nous sommes les seuls à être munis d’une décision ministérielle de gel des scolarités.

Aussi, ne nous laissons pas impressionner, nous ne sommes pas seuls.

 

*action prévisible puisqu’en décembre 2013 lors d’une journée d’échange Fapée Liban : «Les parents ont demandé plus d’information et de transparence dans la gestion des établissements, les projets immobiliers qui l’impactent et, en tout état de cause, une information sincère sur le compte financier. » http://ymlp.com/zvx0LS

 

En février 2014, on lit dans une audition de la Fapée : «Les augmentations de frais de scolarité sont très sensibles depuis 2008 … et ces augmentations chassent les classes moyennes de nos établissements » « [Au Liban] tous les établissements ressortent excédentaires malgré une grave crise économique ».