Archives mensuelles : juin 2015

Menaces? Notre avocat dépose une plainte au Ministère de l’Education

Chers parents,

L’administration du GLFL, pour une nouvelle fois cette année, enfreint la décision ministérielle stipulant le gel des scolarités.

p1

Téléchargez le courrier

L’email envoyé par la direction aux parents le 29 juin, les sommant illégalement de régler l’intégralité du montant de la scolarité décidée  unilatéralement par cette dernière, n’est qu’une nouvelle menace à laquelle nous nous sommes malheureusement habitués.

Notre avocat Maître Ziyad Baroud en a notifié le jour même le Ministère de l’Education Nationale et déposé une plainte. Nous publions ici la-dite plainte et vous tiendrons informés.

Nous vous conseillons de ne pas céder aux pressions infondées de l’administration du GLFL, pressions qui s’intensifieront à l’approche de la clôture de l’année scolaire.

Restons solidaires!

Publicités

Encore des menaces non fondées

Chers parents,

en payant les 80%, nous avons payé les montants dus comme stipulé dans la décision ministérielle. Nous avons également réglé l’intégralité des frais de réinscription.

Nos enfants sont légalement inscrits pour 2015-2016.

Les menaces de l’administration n’ont AUCUNE base juridique. Nous avons transmis à notre avocat Me Ziad Baroud le courrier de menace envoyé ce matin par l’administration aux familles et vous tiendrons informés dans les 24 h qui suivent des mesures juridiques prises ou à prendre.

Nous vous appelons à ne pas subir ces menaces et donc à NE PAS PAYER.

Restons solidaires!

On reste à l’écoute. Problèmes ? Contactez-nous

Chers parents,

Si pour nos enfants l’école est finie, il n’en reste pas moins que les parents ont encore des questions scolaires à résoudre : attestations, relevé de notes, inscriptions aux options…

Nous sommes conscients que dans la balbalé actuelle, l’administration met parfois des bâtons dans les roues, mettant les parents dans des situations difficiles. Notre devoir est de leur amener des solutions.

Afin de vous aider en cas de problème, nous avons besoin de nous appuyer sur un email explicatif décrivant le problème rencontré. Nous ferons alors le nécessaire soit avec l’administration, soit avec notre conseiller juridique. Les informations nominatives resteront bien évidemment confidentielles.

Les membres du Comité des Parents seront dans l’ensemble joignables pendant l’été. Si certains s’absentent du pays, tous resteront joignables par email.

Liste des membres.

Transmettez vos plaintes, questions ou témoignages au secrétariat : cdp.glfl@gmail.com

Budget 2014-2015, en cette fin d’année – Flash Info No. 5

Au dernier jour d’école, la communauté scolaire du Glfl est en effervescence. L’inquiétude, les rumeurs et une certaine désinformation se propagent.

Qu’en est-il exactement de la situation?

  • A ce jour les négociations entre l’administration du GLFL/MLF et le Comité des parents n’ont pas pu aboutir à un accord sur le budget 2014-2015.flash-info5
  • Le communiqué joint du 9 Mai, signé par les deux parties, stipulait un retour à la situation antérieure (statu quo ante) si un accord n’avait pas été trouvé. Cela veut dire revenir au Ministère de l’éducation pour déterminer l’augmentation justifiée du budget 2014-2015. Entre temps la décision ministérielle gelant la scolarité à celle de 2013-2014 reste en vigueur.
  • Il est certain que les parents sont inquiétés par des informations transmises par l’administration à travers différents communiqués : annulation d’options, refus d’attestations, menaces pédagogiques…, l’objectif étant de diviser les parents et de les amener à payer le restant de la scolarité.
  • Or aucune inquiétude ne doit régner, car les montants de scolarité, dus conformément à la décision ministérielle ont été payés
  • Il est certain que nos enfants sont inscrits pour la rentrée 2015-2016 : le reçu du paiement de la troisième souche montre clairement que les droits d’inscription sont réglés et que seul le montant de la scolarité a été réduit, et ce conformément à la décision ministérielle.

Quelle suite?

La décision ministérielle de gel des scolarités est à ce jour en vigueur jusqu’à ce que le Ministère de l’Education détermine l’augmentation justifiée du budget 2014-2015 ou jusqu’à ce qu’un nouvel accord entre le GLFL/MLF et le Comité des parents aboutisse, ce que nous souhaitons voir se réaliser dans les plus brefs délais dans l’intérêt de toute la communauté scolaire.

Nous vous tiendrons informés.

 

 

Budget 2014/2015, Synthèse des négociations et proposition du CDP : Flash Info No. 4

A toute la communauté du GLFL,flash-info4

Aux élèves, collégiens et lycéens du GLFL,

Aux enseignants et employés du GLFL,

Aux parents d’élèves du GLFL,

jpeg-proposition-accord-cdp

Téléchargez la proposition d’accord

Nous vous communiquons notre proposition présentée le matin du 23 Juin 2015 à l’administration du GLFL. Cette proposition est la synthèse de diverses réunions de négociations et analyses menées avec la direction du GLFL/MLF.

Elle est composée de plusieurs points indissociables, regroupés en deux volets : le volet financier et le volet éducatif qui synthétise les demandes des parents. Elle plafonne les taux d’augmentation des écolages jusqu’en 2017 et s’inscrit évidemment dans le cadre de la loi libanaise.

A travers cette proposition, nous visons la mise en conformité du budget selon les lois en vigueur, et la mise en place d’un plan d’actions visant à répondre aux demandes éducatives des parents tout en limitant l’impact financier sur ces derniers.

Nous restons attachés à l’établissement que nous avons choisi pour nos enfants et qui a été celui de nombre d’entre nous.

Nous sommes aussi soucieux que la direction du bon fonctionnement de l’établissement et rappelons que l’établissement a encaissé cette année le même montant de scolarité que l’an dernier. Nous avons entre autre approuvé sans aucune discussion la masse salariale figurant dans le budget 2014-2015 (cf. points 1 et 2 de la proposition).

Nous attendons la réponse du GLFL dans les heures qui suivent et vous tiendrons informés.

Les téléphones portables au collège ?

Nous aimerions réfléchir avec vous sur l’utilité des portables au collège. Sont-ils réellement nécessaires ? Certes votre enfant peut avoir besoin de téléphoner après les cours pour une question pratique. Mais dans la journée, a-t-il vraiment besoin de son portable ? Savez-vous l’usage que beaucoup en font ? Les risques et les dangers nous paraissent nombreux.

  • L’école est pour nous un lieu où doit se construire le lien social. Par les rencontres, les échanges réels et par les jeux, la cour de récréation doit permettre à nos enfants d’apprendre à vivre ensemble, à se connaître, à se comprendre, à se détendre. Devant son téléphone, captivé par son écran, l’enfant risque peu à peu de se replier sur lui-même, de perdre le contact réel avec ses camarades et s’isoler. Certains peuvent aussi exercer des pressions sur leurs camarades (photos indélicates, railleries qui circulent sur what’s up…), voir du harcèlement … Où est le rôle social de l’école quand les téléphones s’imposent dans la cour ?
  • L’usage d’internet doit pouvoir être contrôlé pour ne pas exposer nos enfants aux images d’extrême violence ou pornographiques si facile d’accès sur le net. Au collège, l’utilisation des ordinateurs est contrôlée, cependant ce contrôle ne peut s’étendre sur les connexions faites via les portables des élèves qui n’hésitent pas parfois à consulter des images violentes ou pornographiques, se les partageant, les commentant. Nous devons, avec l’aide de l’établissement, pouvoir protéger nos enfants de ces formes d’agressions dont les conséquences peuvent être désastreuses, l’exemple récent du Lycée Montaigne à Paris doit nous faire réfléchir*.
  • L’exposition excessive aux écrans est dangereuse, en particulier pour les enfants, elle peut être la cause de nombreux troubles pour la santé (anxiété, troubles du sommeil, difficulté dans l’apprentissage …). A l’école, nos enfants peuvent consacrer toutes les heures de récréation à leur téléphone ou autre tablette, prenant ainsi le risque de devenir progressivement dépendants.1

Nos enfants passent plus que la moitie de leur temps à l’école, qui doit rester un lieu de socialisation , de dialogue et d’apprentissage.

Nous avons tous le devoir de protéger les enfants des images violentes et pornographiques ainsi que du harcèlement. Ce travail qui commence à la maison doit continuer à l’école.

Alors, à vous tous qui voulez le meilleur pour vos enfants, vous les premiers responsables de leur éducation, prenez le temps de réfléchir.

Le Comité des parents aimerait connaitre votre avis quant à l’interdiction  de l’utilisation des portables lors des recréations au collège.

Par email (cdp.glfl@gmail.com) ou en mettant un commentaire sur cet article, donnez-nous votre avis et vos témoignages. Diffusez largement cet article. Nous avons besoin de vous pour sensibiliser le plus de parents possible. Votre avis est indispensable.

Quelques chiffres à connaître [France]

  •  Les 12 – 17 ans passent en moyenne 4h30 chaque jour devant un écran (Cahier Science et Médecine du Monde du 29/10/2014)
  • 1/3 des consommateurs de sites pornographiques sont des adolescents dont les ¾ ont moins de 12 ans. En classe de CM2, la moitié des élèves ont déjà visionné des films ou des images pornographiques (Etude de l’Association Française de Promotion de la Santé dans l’Environnement Scolaire et Universitaire, 2010)

Pour aller plus loin
Cahier Science et Médecine du Monde du 29 octobre 2014 : « Les écrans, enjeu sanitaire »
http://www.dailymotion.com/video/x2qaass_images-pornographiques-une-grande-hypocrisie_news

*Des collégiens de 10 à 11 ans viennent de passer en conseil de discipline s’étant livrés à des attouchements sur des filles de leur classe pendant plusieurs mois après avoir regardé des vidéos pornographiques pendant la récréation. (cf La presse française de la semaine du 15 mai 2015). « Ces débordements ne sont pas des problèmes isolés » commente Valérie Marty, présidente de la Fédération des Parents d’élèves de l’Enseignement Public.

Mois de juin : évènements culturels pour la jeunesse

Samedi 13 juin, Lancement de la revue pour enfants de Dar Onboz.

Entre le Musée National et le square voisin, un samedi après-midi assurément original pour fêter et découvrir la nouvelle revue d’un éditeur de langue arabe pour enfants de grande qualité.
La revue s’adresse aux plus de 8 ans,onboz anglais
Visites et animation sur réservation : 01 380 533
Programme en arabe
Programme en anglais
Facebook

Dimanche 21 juin, fête de la musique

La fête de la musique dans les rues de Beyrouth, avant de fêter la fin de l’école.
Facebook
Programme 

Vendredi 12 et 26 juin, Cinéma: Un monstre à Paris

Film d’animation. A partir de 6 ans.
Salle Montaigne, Institut Français.
16h
Plus de détails

Vendredi 19 juin, Cinéma: Le manoir magique

Film d’animation. A partir de 6 ans.
Salle Montaigne, Institut Français.
16h
Plus de détails

 

Et bien sûr samedi 13 juin: le film Jurassic World

En projection privée parents du Glfl.
ABC Achrafieh. 16h30. 20$. Bénéfices pour le soutien du Comité des Parents.
A partir de 10 ans
Plus de détails