Mercredi 23 mai : Sit-in Jour 2

Chers Parents,

Notre mobilisation d’aujourd’hui, qui s’est distinguée par sa retenue et sa cohésion, a permis de faire entendre la demande des parents qui est la reconnaissance du droit des enfants à l’enseignement.

Grâce à la synergie de ce rassemblement, le Comité des Parents a obtenu une série de réunions avec diverses parties susceptibles d’aider à une sortie de crise.

Le sit-in continue demain mercredi, pour demander la réouverture de l’école à tous ses élèves, nos enfants.

Nous vous tiendrons, comme à l’accoutumée, informés de nos résultats et de la suite de nos actions.

Sit-in  : mercredi 23 mai. 7h30-9h. Devant le portail principal du GLFL.

Proposition d’accord. Sit-in de mobilisation

Le CDP s’est réuni aujourd’hui et a pris les décisions suivantes :

1 -Le CDP propose à nouveau un accord (CDP Counter Offer) pour sortir de la crise ; Ceci garantit l’application de la loi 46 et ce conformément à ses engagements précédents :
A – Paiement par les parents de la nouvelle grille salariale des enseignants libanais, avant la fin de l’année scolaire.
B – Echelonnement du paiement des 6 échelons de l’année scolaire 2017-2018 dus à partir d’août 2017 (date de la promulgation de la loi 46). Ce point est en cours de négociation avec le Comité des Enseignants de droit libanais.

2 – Tous les autres points litigieux du budget restent soumis au tribunal arbitral ou à l’accord des parties.

3 – Le CDP rappelle l’obligation de poursuivre l’application de l’accord signé entre le CDP et le GLFL devant le Juge des Référés en 2015.

4 – Le CDP demande la remise de l’inventaire conformément à la décision du Juge des Référés datée du 16 Mars 2018.

5- Le CDP demande que les jours de grève soient récupérés dans la mesure du possible.

Dans l’attente de la reprise définitive des cours, le CDP appelle les parents à un sit-in ouvert, revendiquant le droit des élèves à l’enseignement, devant le portail principal du GLFL à partir de demain Mardi 22 Mai 2018, de 7h30 à 9h00.

Flash-Info

Nous relatons les faits-clés de cette semaine :

  • Mardi 15 mai : nous avons fait une proposition au GLFL, qui garantit notamment le paiement des salaires des enseignants selon la nouvelle grille salariale (avec les 6 échelons) basée sur la loi 46.
  • Mercredi 16 mai : après une longue audience devant le juge des référés, l’avocat du GLFL, s’est engagé à présenter une contre-proposition dans un délai de 48h.

Nous attendons toujours cette contre-proposition qui doit nous être communiquée.

Toutefois, et pour des raisons que nous ignorons toujours, nous avons été surpris par le courriel du proviseur annonçant un nouveau mouvement de grève ouverte. Nous espérons que l’établissement et les enseignants sauront trouver un terrain d’entente afin de ramener nos enfants en classe le plus rapidement possible

 

Suivi de l’audience du mercredi 16 mai

Chers parents,

Le Comité des Parents a transmis mardi, via les avocats des 2 parties, une proposition d’accord au Glfl. Notre proposition garantit notamment le paiement de la grille des salaires conformément à la loi 46 et l’échelonnement du paiement des 6 échelons selon un accord avec les parties concernées.

Lors de l’audience de mercredi, le Glfl a annoncé qu’il nous communiquerait une contre-proposition d’ici 48h.

Nous vous tiendrons informés et rappelons que le blog  est le seul outil d’information du CDP.

Derniers développements

Rencontre avec le Ministre de la Justice

En date du 10 Mai , le Ministre de La Justice Mr Jreissati a réuni le Comité des Enseignants du GLFL accompagné de leur avocat, le président du syndicat des enseignants, l’avocat du GLFL ainsi que le Comité des Parents et son avocat.

– Le Ministre a rappelé que la loi 46 est applicable à dater de sa publication dans le Journal Officiel. Cette loi met en place une nouvelle grille salariale pour les enseignants et leur octroie 6 échelons.

– Le Ministre a réaffirmé les principes relatifs au respect du droit de grève et les droits acquis des enseignants

– Le Ministre a souhaité que le GLFL et le CDP trouvent un accord permettant de payer cette année une partie de l‘augmentation salariale due à application de la loi 46/2017 et d’échelonner le paiement des 6 échelons, après accord entre les parties, tout en préservant les droits des parents quant aux autres points litigieux soulevés par le CDP devant le tribunal arbitral .

Tribunal Arbitral

Le CDP a insisté auprès du Ministre Jreissati sur l’importance de finaliser, avec le Ministère de l’Éducation, les nominations nécessaires pour que le tribunal arbitral de Beyrouth puisse statuer sur les points litigieux soulevés par le CDP suite à son étude du budget 2017-2018.

Réunions GLFL-CDP

A la suite de la réunion chez le Ministre, le CDP et son avocat se sont réunis avec l’avocat du GLFL pour négocier les modalités et les principes devant régir le paiement de l’augmentation des salaires des enseignants libanais suite à la promulgation de la loi 46/2017.

Ajournement de l’audience devant la Juge des Référés

Afin de donner plus de temps aux négociateurs, l’audience prévue le 10 Mai devant la Juge des Référés a été reportée au Mercredi 16 Mai 2018.

Mercredi 9 mai: réunion d’information parents

Agenda-Réunion-300x200

Chers parents,

Au vu des derniers développements, et du refus de la proposition de sortie de crise présentée par le CDP, nous organisons une seconde réunion d’information au Théâtre des Frères de Gemmayzeh le mercredi 9 mai à 19h (Google map location).
Merci de confirmer votre présence sur le formulaire suivant:

Crise au GLFL : blocage

image1Chers parents,

Bien que nous restions convaincus que la MLF possède la trésorerie nécessaire pour payer les salaires des professeurs selon la nouvelle grille, et que le GLFL ait poussé les enseignants à la grève pour faire pression sur les parents, le CDP souhaitant tout d’abord le retour de nos enfants en classe tout en faisant sortir les enseignants de la crise, a envoyé samedi au proviseur une proposition de solution.

Cette offre vient d’être refusée par la direction.

Le Comité des Parents est conscient de l’angoisse et de la colère que tous les parents endurent actuellement.

 

Proposition du CDP:

Le CDP a proposé que les parents payent dans l’immédiat l’augmentation salariale sur la base de la nouvelle grille de la loi 46 hors les 6 échelons, ce qui permet aux enseignants un retour à la situation antérieure à la grève. Nous avons demandé à connaître ce montant par élève et que celui-ci soit mis hors budget afin de le séparer du reste du budget qui reste en suspend au vu de la décision de gel du juge des référés.

Le CDP s’est aussi engagé à payer à terme avec effet rétroactif les 6 échelons suivant un échelonnement conformément à un accord ultérieur entre les parties concernées, et ce en application de la loi 46 et de tous ses amendements.