Archives pour la catégorie Nos comptes-rendus

Signature du budget libanais 2016-2017 du GLFL

Le Comité des Parents a signé ce 28 janvier 2017 le budget libanais 2016-2017 du GLFL.

Augmentation de 1,34%

Le nouveau budget est stable. Seule la baisse des effectifs, telle que conforme à l’accord de septembre 2015, entraîne une augmentation de 1,34% des scolarités. Ceci correspond pour les parents à un supplément de 123 000 LBP annuel pour la scolarité de chaque enfant.

Augmentation de 3,75% initialement proposée 

Il est à préciser que l’augmentation proposée était de 3,75%. Toutefois, une étude détaillée du budget par le CDP a permis d’apporter des rectifications et modifications qui ont été approuvées par l’administration, faisant ainsi baisser l’augmentation initiale. Le CDP s’est plus particulièrement arrêté sur les amortissements et les indemnités au propriétaire.

L’administration a permis au CDP de consulter le bilan financier 2015-2016, ce qui répondait à une demande répétée de notre comité depuis sa prise de fonction en 2014.

Les discussions étaient constructives, marquées par un esprit de dialogue.

Concernant l’accord signé entre le GLFL et le CDP en 2015

Le GLFL s’engage à respecter les termes de l’accord signé devant le juge des référés en date du 2 septembre 2015.

Deux importants chantiers de réflexion

Le Comité Des Parents note que deux chantiers de réflexion ont déjà été ouverts par le GLFL pour:

  • effectuer la mise à jour des biens de l’établissement (inventaire) ce qui devrait aboutir à un calcul précis du montant des amortissements inclus dans le budget.
  • mettre en place un système de remplacement et de récupération des heures de cours non assurées au collège et au lycée.

À propos des effectifs 

Le Glfl s’est fixé de respecter les effectifs suivants effectifs_2017pour la rentrée 2017.

 

 

 

 

Publicités

Un règlement pour la Caisse de Solidarité

Ça y est, la Caisse de Solidarité du GLFL a enfin son règlement!

solidarite
Depuis le début de notre mandat, un des objectifs du Comité des Parents était de mettre en place une procédure claire et transparente pour venir en aide aux élèves dont les familles connaissent des difficultés financières conjoncturelles impactant la scolarité de leurs enfants.

Le CDP avait rédigé depuis plus d’un an une proposition de règlement qui définirait la procédure et les droits des parents à bénéficier de cette caisse qui est exclusivement financée par les parents.

Ce règlement a pu être finalisé avec la collaboration du nouveau proviseur, M Brice Lethier, et vient d’être mis en ligne sur le site du GLFL: http://glfl.edu.lb/sites/default/files/u167/solidarite_reglement_pdf.pdf.

 

Ce qu’il faut savoir sur la CDS (Caisse de Solidarité) :

  • Le règlement permet à tous les parents du GLFL qui connaissent une difficulté financière ponctuelle de faire appel à cette caisse.
  • L’aide de la CDS permet la poursuite de la scolarité dans l’établissement mais aussi de bénéficier de l’ensemble des actions et projets pédagogiques de l’établissement ainsi que de bénéficier des dispositifs humains et matériels susceptibles de favoriser leur scolarité (assistant, ordinateur, manuels, voyages pédagogiques…).

L’envoi de la demande d’aide accompagnée des documents justificatifs peut dorénavant se faire par voie électronique à l’adresse suivante caisse.solidarite@glfl.edu.lb.

Un reçu ou un courriel confirmant la réception est délivré au demandeur.

  • Toutes les demandes munies des documents justificatifs sont suivies d’un entretien avec la personne chargée de l’instruction des dossiers mais non-membre de la caisse de solidarité. Puis ces demandes sont rendues anonymes afin d’être examinées par les membres de la caisse.
  • La personne instruisant les dossiers et les membres de la caisse de solidarité sont tenus par une obligation de confidentialité quant à l’identité des demandeurs et aux informations délivrées.
  • La caisse de solidarité est formée de 5 membres : 3 du comité des parents et 2 de l’administration. Les décisions sont prises à la majorité des voix des présents. Elle se réunit au minimum trois fois l’an.
  • Les décisions de la caisse seront motivées et notifiées à tous les demandeurs d’aide.

Nous remercions tous les parents qui contribuent à lalimentation de cette caisse, autre symbole de solidarité entre les familles du GLFL, permettant ainsi aux enfants de continuer leur parcours scolaire à l’abri d’une conjoncture économique et familiale parfois incertaine.

 

 

Difficultés d’apprentissage: Journée Nationale des DYS

Dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dysgraphie, dyscalculie… des termes pour désigner différents troubles et difficultés d’apprentissage que cette journée du 10 octobre* aspire à mieux faire connaître. Entre professionnels de la remédiation (médecins, psychologues, orthophonistes, psychomotriciens…) et établissement scolaire, les parents de ces enfants en difficulté tentent de se faire entendre.

Comment remédier à cette souffrance et aménager ces différences?dys

Le code d’éducation français prévoit des processus d’aide  (http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=84055) et affirme que « L’école inclusive permet une meilleure prise en compte des besoins spécifiques de tous les élèves et notamment des élèves à besoins éducatifs particuliers. »

Les principaux dispositifs sont :

  • Le projet d’accueil individualisé (PAI)
  • Le plan d’accompagnement personnalisé (PAP)
  • Le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE)
  •  Le projet personnalisé de scolarisation (PPS)

(http://eduscol.education.fr/cid84599/l-ecole-inclusive.html)

Les 3 premiers dispositifs sont disponibles au GLFL. Ainsi 47 PPRE ont été par exemple mis en place en 2015/2016 pour les classes de CP à CM2**.

Exemple : une élève dyslexique peut bénéficier d’un Projet d’Accompagnement Personnalisé. Un formulaire dédié, fruit du contact enfant/parents/équipe pédagogique, lui permettra d’avoir des aménagements spécifiques en classe : adapter les supports écrits pour les rendre plus lisibles; adapter la quantité de production écrite attendue; permettre l’utilisation d’ordinateur ou de tablette;  accorder un temps majoré lors des évaluations ; …

  • Ces dispositifs sont peu connus des parents, or vous avez le droit d’en faire la demande quand le remédiateur qui suit votre enfant le juge nécessaire.
  • Tous les enseignants connaissent-ils vraiment ces dispositifs pour pouvoir les proposer aux parents ?
  • Certains parents refusent de reconnaître les difficultés de leurs enfants.
  • Quelles sont les limites d’aide que l’établissement ne veut pas franchir ?

Le Comité des Parents a pour objectif d’obtenir auprès de la direction une procédure et information claire et d’informer les parents de l’existence de ces dispositifs.

Pour aller plus loin

  • ALEDAS : Aider les Enfants en Difficultés d’Apprentissage Scolaire.

Plateforme d’information créée par l’Association de parents du Lycée Français de Barcelone. Une mine d’infos utiles et de témoignages.

http://www.aledas.com

  • OBEP ( Observatoire pour les élèves à besoins éducatifs particuliers)

Lancé par l’AEFE en 2016.  8 509 élèves du réseau des établissements français à l’étranger bénéficient d’un dispositif d’aide. Cet observatoire étudiera les  dispositifs et les pratiques existants et proposera des améliorations.

http://www.francais-du-monde.org/2016/07/12/obep/


*Cette journée a été créée en 2007 par la Fédération Française des DYS

**Source: réunion CDP/Direction Primaire, mai 2016

Règlement Connex 2016-2017 non approuvé par le CDP

Le nouveau règlement Connex mis en ligne et distribué aux élèves ce jour n’a pas reçu l’accord du Comité des Parents.

Nous avions déjà exprimé nos réserves à Connex et au Glfl sur le règlement proposé et œuvrions à trouver une formule convenable.

transport scolaireNous demandons aux parents de ne pas le signer en attendant la clarification d’un point principalement resté en suspens.

Explications

1-le tableau d’indexation

Suite à la baisse du prix du gazoil de 37% entre Mai 2015 – Avril 2016, et conformément au tableau d’indexation, le Comité des Parents a demandé la répercussion de cette baisse sur le prix de transport, soit une baisse 9% sur la facture des parents.

[Le tableau d’indexation répertorie les facteurs ayant des répercussions sur le coût du transport, donc sur votre facture]

En réaction, Connex, qui  ne pouvait refuser la baisse de 9% pour cette année car réglementaire, a modifié le tableau d’indexation en ajoutant une colonne intitulée « croissance » qui couvrirait selon les responsables de Connex  les variations des prix des : « assurances, loyers, consommables, salaires cadres etc. »

Le CDP a exprimé ses réserves sur cette nouvelle colonne qui ne s’appuie pas sur un indicateur économique officiel et inclut des facteurs qui ne sont pas exogènes (=des facteurs qui sont prévisibles), tels que : la maintenance, les pneus ou les cadres… facteurs qui auraient du être déjà intégrés dans l’offre initiale Connex avant la signature de son contrat avec le GLFL . Ce nouvel élément du tableau d’indexation peut conduire à des augmentations très opaques.

Tableau d’indexation 2015-2016

Tableau d’indexation 2016-2017

2-La RFID

Le Comité des Parents, réservé sur cette option,  avait demandé qu’il soit bien spécifié que la RFID était proposée à titre facultatif aux parents. Le CDP n’adhère pas aux termes utilisés pour présenter ce service car ils visent à culpabiliser les parents qui ne la prendraient pas.

[RFID=Radio Frequency Identification, puce électronique qui permet de surveiller à distance]

Challenge natation: Bravo et merci à tous!

C’est dans la joie et la bonne humeur que nos 90 enfants de CE2 à 6e ont investi la piscine du Stade du Chayla hier pour le challenge natation du Glfl.
Les noms des gagnants et photos seront bientôt publiés sur le site web du Glfl.

Nous remercions:

  • les professeurs de sport pour leur très bon encadrement sportif et leur motivation.
  • les parents qui ont aidé à la logistique, notamment la distribution des lots et snacks.
  • les directrices.
  • les agents de nettoyage.
  • Sannine Libby’s, Sports for ever et Just Baked pour leur geste commercial.

Un grand bravo à tous les participants et aux gagnants.

Si vous y étiez et avez des remarques, merci de les partager avec nous (cdp.glfl@gmail).

Prochain rendez-vous sportif: le 10 avril pour la Youth Race. Vous avez encore la semaine prochaine pour vous y inscrire.

Interbrand-page-001 Libby s Logo High Res-page-001

Le sport au Glfl: à vos marques, partez!

Le sport scolaire, le sport au périscolaire, l’esprit d’équipe et l’esprit sportif. Autant de sujets auxquels nous travaillons depuis janvier avec les interlocuteurs concernés du Glfl.

Nous convenons de:

  • L’influence positive du sport sur les apprentissages intellectuels.
  • L’importance du sport pour développer l’esprit d’équipe et le sentiment d’appartenance au Glfl.
  • L’importance de participer aux compétitions interscolaires sans pour autant sombrer dans une dérive compétitive à outrance, l’important étant de participer et de se préparer aux tournois.
  • L’importance de mettre en valeur la participation voir les succès des élèves du Glfl aux compétitions interscolaires tout comme les performances sportives des élèves du Glfl acquises hors du Glfl et de façon nationale (ex. Marion Oueiss, élève de seconde, médaille d’or du Liban pour sa catégorie en ski 2016…).

wp-1457553621714.jpeg

Outre que nous identifions les obstacles qui freinent un développement pérenne du sport au Glfl (comme le manque d’espace, la formation, le problème des emplois du temps chargés à partir du collège, la taille de l’établissement, l’absence de club sportif…), nous cherchons les leviers qui permettent de les contourner.

Concrètement, cela donne 2 actions récemment mises en place : le challenge natation interne Glfl et prévu le 19 mars pour les CE2-6e (circulaire déjà reçue), et la participation au Youth Race le 10 avril (à partir de 7 ans, organisé par Beirut Marathon; guettez la circulaire).

Nous espérons vivement que parents et enfants du Glfl s’y impliqueront.

مجلات باللغة العربيّة: 1، كل يوم / Revues de langue arabe:1, Kel Yom

نحتفي بالمنشورات (كتب، مجلات ورقيّة أو الكترونيّة…) الجيدة التي تصدر باللغة العربيّة للأولاد بسبب قلتها من جهة وتفاوت جودتها من جهة أخرى. لكن الدافع الأهم لذلك هو الحاجة الكبيرة لهذا النوع من المنشورات باللغة العربيّة إذ لا يمكن أن نطلب من أولادنا أن يحبوا هذه اللغة وأن يتعلموها اذا كانت بالنسبة لهم، لغة ميتة، لا يستعملونها في حياتهم اليوميّة ولا يجدونها في الكتب والمنشورات التي يحبونها

وفي هذا الاطار سنصدر سلسلة مقالات عن بعض هذه المنشورات الجديدة. أولها سيكون عن منشورة « كلّ يوم » التي تعرّف عن نفسها كـجريدة أسبوعيّة منوّعة

تتوجه « كل يوم » إلى الأولاد الذين هم فوق 8 سنوات . مع الأخذ بعين الاعتبار تفاوت مهارة الأولاد في القراءة في هذه المرحلة وتنوّع قراءتهم.

إن « كل يوم »  مستوحاة من مجلة فرنسية* تصدرمنذ التسعينات، وتوزع على الطلاب الفرنسيين

تتألف « كلّ يوم » من ورقتين ، اخراجها الطباعي بسيط ومنوّع. فيها صور فوتوغرافيّة ورسومات وقصص مصورة. تعتمد اللغة الفصحى المبسطة.  ويتناول كل عدد منها موضوعًا معينًا. يقدم الموضوع بعدة طرق منها مثلا   التوثيق، الصور
والقصص المصورة وغير

في النشرة أبواب ثابتة

  اكتشف معنا:  وهو قلب النّشرة الذي يقدم الموضوع الرئيس للعدد. وهو عادة نص وثائقيّ مبسط تساهم الصور المرفقة به في شرح الفكرة وتوضيحها. يُلحق بهذا الباب دائمًا شرح للكلمات التي قد لا يفهمها الأولاد بسهولة. هذه الموضوعات kel yomمنوّعة تنوّعًا واسعًا فمن قانون السير إلى الطيور المهاجرة ونظام تحديد المواقع GPS  وغيرها……ويتضمن باب « اكتشف معنا » فقرة « سؤال وجواب » وهو إحدى الأساليب التربويّة التي تلجأ اليها النشرة للتفاعل مع القارئين الصغار.

 قصة مصورة: « مغامرات سكون ودردور » وهي تقدم موضوع العدد بحلة قصصيّة مبسّطة. ويتوجه هذا الباب إلى الأولاد الأصغر عمرًا، ويحاول أن يكون ذا نكهة فكاهيّة

قصة اليوم: وتقدّم أخبارًا متنوعة رياضيّة، تربويّة، فنيّة…..ويغلب عليها طابع نشر قصص نجاحات تحفز الأولاد وتشجعهم على العمل من أجل تحقيق نجاحات مماثلة. ومن أمثلة ذلك خبر عن لبناني يفوز بالسعفة الذهبيّة في كان، أو طفلة دخلت الجامعة بعمر 10 سنوات

صورة اليوم: يقدم هذا الباب صورة مبهرة أو طريفة لحدث مختلف مثلًا صورة فيل ينقلب على سيارة أو راكب أمواج يعلو موجة عاتية

خريطة العالم: يقدم هذا الباب خريطة العالم ويرتبط بالأبواب السابقة، إذ يشار على الخريطة باللون الأحمر للمواقع الجغرافيّة والدول التي يرد ذكرها في النشرة

اكتشف مع: وهو باب صغير جدًا عند أعلى الصفحة الأولى الى اليسار. يقدم هذا الباب موضوع العدد من خلال خبر مرتبط بالموضوع. كما تظهر في هذا الباب اسم الشركة التي تصدر النشرة

:ومن الملاحظات التي يمكن تسجيلها عن النشرة

إنّ الرسوم خاصة في باب « اكتشف معنا » يمكنها أن تكون أكثر ابداعًا وأن تبتعد عن الرسوم المستهلكة في سوق المطبوعات والأفلام التي تتوجه للأولاد

تبدو بعض الموضوعات وكأنها أخذت من نشرة أجنبيّة وحاول المحررون أقلمتها مع البيئة اللبنانيّة  ومنها مثلا موضوع الساعة التي تحدد للأهل مكان أولادهم، فهذه الظاهرة غير منتشرة بشكل واسع حتى الآن في لبنان. كما إننا نتساءل عن جدواها التربوية أو المعرفيّة….في لبنان. فالأولاد اللبنانيين في السن الذي تتوجه اليه النشرة (من 8 حتى 12/13 سنة) نادرًا ما يتنقلون بمفردهم. ومن أمثلة  ذلك أيضًا موضوع الطيور المهاجرة. إذ يُطرح من زاوية الطيور المقيمة في أوروبا وتهاجر شتاء الى أفريقيا مارة في سماء لبنان

أحبّ عدد من الأولاد الذين استجوبناهم النشرة وشعروا بأنها تواكب العصر وتلتقي مع اهتماماتهم

تُوزع هذه النشرة في بعض المدارس الخاصة ومنها الليسه الفرنسية الكبرى

*Le Petit Quotidien, Editions Playbac


Résumé:

Nous allons publier une série d’articles sur les nouvelles revues jeunesses en langue arabe. Il nous paraît important que nos enfants puissent se retrouver dans des publications d’actualité, et sentir ainsi que la langue arabe est une langue vivante qui les accompagne dans leur vécu.

Dans ce cadre, nous nous intéressons à la revue Kel Yom, qui est une déclinaison arabe du « Petit Quotidien », revue distribuée depuis plus de 20 ans aux écoliers français.

Kel Yom est une revue hebdomadaire de 4 pages qui vise les 8-13 ans. Elle est constituée de différentes rubriques documentaires, dans un style varié, dynamique et interactif avec beaucoup d’illustrations. Chaque numéro porte sur un thème particulier et adopte un langage contemporain, direct et simple. [S’ensuit la description du concept et des rubriques].

Il reste que parfois certains thèmes ou exemples utilisés sont éloignés du quotidien libanais qui reste différent du français, et que les dessins gagneraient à plus d’originalité.

En conclusion cette revue au concept nouveau rafraîchit le paysage éditorial en langue arabe. Les enfants interrogés l’ont apprécié et ont trouvé que Kel Yom reflétait leurs intérêts et préoccupations face au monde dans lequel ils vivent.

La revue est distribuée dans des établissements scolaires au Liban, dont le GLFL.