Vos enfants sont-ils nomophobes ?

La nomophobie est une maladie liée à la peur excessive d’être séparé de son téléphone mobile. NO MObile-phone PHOBIA. Un sujet qui préoccupe beaucoup les parents qui n’étaient cependant malheureusement pas nombreux à la conférence donnée le 12 mars par Dr. Sami Richa (psychiatre) à l’initiative de la direction du collège du GLFL.

 

Quelques chiffres :

-Nous consultons nos portables en moyenne 221 fois par jour.

-Un adulte  passe 5h07 min par jour sur un écran (tablette ou portable) et un enfant 4h11min!

Ce fléau concerne la majorité de nos enfants…

Il existe aux Etats-Unis un centre de désintoxication en pleine forêt pour réapprendre à l’enfant à vivre sans portable ni écran

Risques d’une surdose d’écrans et d’internet :

-impact sur les résultats scolaires

-appauvrissement de la mémoire

-trouble du sommeil, fatigue

-négligence des activités habituelles

-sortie du système scolaire

-difficulté à regarder les gens dans les yeux

-difficulté à s’intégrer en société, isolement social

 

Quelques conseils:

L’important n’est pas seulement la quantité d’heures passées devant l’écran mais surtout la relation que l’enfant crée avec son écran car pour certains cela devient une addiction.

-Rien ne remplace les échanges familiaux directs autour de l’écran.

-Il est déconseillé d’aller voir en cachette ce que l’enfant fait, cela peut créer plus de problèmes que cela n’en résoud.

-Il est préférable de :

Construire une relation de confiance et savoir la préserver.

-Chercher à comprendre pourquoi son enfant passe autant de temps devant son écran. Timidité excessive ? Volonté d’éviter la société ?

-Essayer de comprendre ce que nos enfants font sur leurs écrans sans les critiquer automatiquement.

-S’intéresser à ce que les enfants font.

-Prendre 5 minutes pour discuter des Whatsapp

-Ne pas tout rejeter en bloc. Parfois il y a des choses très intéressantes. Du  moment que le parent s’intéresse à ce que son enfant fait, il pourra dire « non » et exercer une autorité parentale.

Les réseaux sociaux :

-Beaucoup d’adolescents les utilisent comme un espace d’expérimentation et d’innovation qui leur permet de se familiariser avec les espaces numériques et d’explorer le monde des humains.

-ils y tissent des liens et restent en contact.

Il faut juste savoir limiter le temps que nous y passons….

 


Dans une deuxième partie de la soirée, Docteur Ronald Moussa (neurochirurgien) 

et Docteur Carine Abou Khaled (neurologue) nous ont présenté l’association Epsilon fondée en 2004. Un de ses objectifs est de sensibiliser le public sur l’épilepsie afin que cette maladie ne soit plus taboue et ne fasse plus peur.

1 personne sur 26 développe cette maladie dans sa vie. Bénigne, l’épilepsie est compatible avec une vie normale.

Epsilon oeuvre à apporter un support médical et social aux épileptiques et à leurs familles, et défend leur droit à une meilleure qualité de vie.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Vos enfants sont-ils nomophobes ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s