Nouveau paiement – comment ça se passe?

Suite au communiqué conjoint daté du 9 mai, voici les détails d’application du paiement des 3e souches vus avec les services du Glfl:

  1. Le paiement des 3e souches avec les 20% de réduction sur la scolarité n’est possible qu’à la caisse du Glfl.
  2. Le paiement se fera sur présentation de la souche déjà reçue le 17/04.
  3. Une fois que vous êtes arrivés à la caisse du Glfl:

– Sur la facture présentée, le personnel à la caisse calculera 80% du montant  inscrit sous « écolage 3eme période », et sur ce nouveau montant l’éventuelle réduction fratrie.

Le tableau des scolarités 80%, téléchargeable ici, est affiché à l’accueil de la caisse.scolarites 3e trimestre comformes communique commun 9 mai

-Le reçu qui vous sera délivré comportera le montant payé et le montant restant avec la mention suivante: « MONTANT À VALOIR, REÇU À TITRE D’ACOMPTE SELON LES TERMES ET CONDITIONS DU COMMUNIQUÉ CONJOINT PUBLIÉ PAR LA MLF ET LE CDP EN DATE DU 9 MAI 2015 ».
Il est important que chaque parent garde ce reçu, dont il pourra avoir besoin lorsque la question du budget 2014/2015 aura trouvé un accord définitif entre le Comité des parents et la MLF.

A noter que:

Le calcul du montant total étant manuel, on prévoit des délais d’attente non négligeables surtout autour des heures d’ouverture et de fermeture de l’établissement.

Un renforcement du personnel à la caisse et l’extension des horaires d’ouverture de la caisse (7h30-15h30) ont été mis en place.

Nous remercions les parents de leur patience face au processus de règlement. Le personnel fera de son mieux pour accélérer l’opération. Essayons de contribuer à une bonne ambiance autour de la caisse du Glfl.

N’hésitez pas à nous signaler tout problème.

Chers parents, votre soutien nous a permis  de déboucher sur un premier accord avec la MLF, autorité de tutelle du Glfl.

Nous sollicitons maintenant votre patience pour suivre la procédure ci-dessus explicitée et effectuer les paiements dans les délais convenus avec la MLF, c’est-à-dire 22 mai 2015 au plus tard.


Pour vous tenir informés: abonnez-vous ou transmettez-nous vos coordonnées

Publicités

16 réflexions au sujet de « Nouveau paiement – comment ça se passe? »

  1. Dr. Maya farah

    Comme je l’ai mentionné plus tot, je n’étais pas au courant des démarches et donc j’avais payé la 3eme souche de mon fils joseph villegas farah en PSA. Est ce que quelequechose est prévu pour ces cas?
    Merci

    J'aime

    Répondre
    1. Le Comité des Parents du GLFL Auteur de l’article

      Chere Dr Farah,
      Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à l’activité du Comité des Parents. En effet, le communiqué conjoint (téléchargeable sur ce blog) signé entre le CDP et la MLF le 9 mai stipule sous point (4) que « les parents qui auront acquitté tout le montant initial de la scolarité seront remboursés, s’il y a lieu, de la différence entre le montant payé par eux et le montant définitivement retenu et ce avant le 30 juin 2015 » . D’ici le 29 Mai le CDP est officiellement en période de négociations avec la Mission Laïque Française afin d’arriver a une solution acceptable au litige qui les oppose depuis le 30 Janvier 2015 concernant le budget 2014-2015 et plus précisément l’augmentation de 6.9% prévue dans ce budget. Le communiqué commun a permis une solution temporaire pour assurer le bon fonctionnement de l’établissement en cette période de fin d’année en faisant payer les parents un paiement en acompte correspondant à 80% des écolages de la 3eme période  et ceci d’ici le 29 Mai.On vous donne rendez-vous après le 29 Mai pour une mise au point qui, on l’espère, sera à l’avantage des parents d’élèves du GLFL.
      Le Comité des Parents  

      J'aime

      Répondre
  2. sirine sabra

    Bonjour,
    J’ai trois enfants au Lyceé mais je ne vois pas de remises sur la souche pour deuxieme et troisieme enfant! Est-ce normal?
    Merci

    Sirine Sabra Hamad Sent from my iPhone

    >

    J'aime

    Répondre
    1. Le Comité des Parents du GLFL Auteur de l’article

      Chere Mme Sabra,
      Nous vous remercions pour votre confiance. Sur les souches distribuées par le GLFL, la réduction fratrie est indiquée sous la ligne « Ecolage 3eme période » en tant qu’ « abattement TVA » en face duquel figure un montant négatif qui représente la remise fratrie. Si cet « abattement TVA » figure sous la ligne « Transport période 2 » ce serait une remise sur le transport qui figure normalement sur la souche de l’aîné.On espère avoir répondu á votre question et restons à votre disposition pour toute information supplémentaire.
      Le Comité des Parents

      J'aime

      Répondre
  3. Michelle Salha

    Bonjour,

    Hier j’ai réglé le 3ème versement de la scolarité de mes 2 enfants, mais aucun reçu comme vous le précisez ne m’a été délivré. Le comptable s’est contenté de rayer sur la souche l’ancien montant et de mentionner à la main le montant payé.

    ????

    Michele Abou Adal

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

    Répondre
    1. Le Comité des Parents du GLFL Auteur de l’article

      Chère Madame Salha,
      ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas la seule à avoir ce reçu semi-manuscrit. Il est aussi valable, vos droits sont protégés. Si vous le souhaitez, vous pouvez néanmoins demander à recevoir un reçu informatisé.

      J'aime

      Répondre
      1. Dr El-RASSI Issam

        J’ai un commentaire bien long, vous attaquant, parce que je suis totalement contre ce que vous faites en tant que comité des parents. Est-ce que vous le mettrez sur ce blog ?
        Si non, comment peut-on donner notre avis aux autres parents du GLFL ?
        Merci

        J'aime

      2. Le Comité des Parents du GLFL Auteur de l’article

        Cher Monsieur Rassi,

        Nous vous remercions pour votre commentaire et votre franchise.
        Le blog représente un espace d’expression pour tous les parents du Glfl, pour lequel le Comité des parents n’a aucune politique de censure. Notre promesse de transparence s’applique à travers tous les aspects de notre action. Nous apprécions tous les feedbacks constructifs.

        Les commentaires reçus sont publiés dans les plus brefs délais, le temps de nous assurer qu’ils respectent les règles universelles de modération des réseaux sociaux, à savoir: pas d’insultes, pas de contenu non-éthique, pas de contenu illicite, pas de cas ou d’information privés …

        Une condition supplémentaire, mais heureusement temporaire, pourrait retarder la publication de certains commentaires, si ceux-ci risquaient d’enfreindre notre engagement envers la MLF, à savoir ne rien publier qui puisse affecter le bon déroulement des négociations en cours.
        Nous vous encourageons donc à faire votre commentaire. Nous reviendrons vers vous si celui-ci a besoin d’être modifié pour respecter les conditions de modération citées ci-dessus; soit qu’il soit publié immédiatement ou à la fin des négociations avec la MLF (29 mai 2015).

        Dans l’attente de votre retour,
        Bien cordialement,
        Comité des parents Glfl

        J'aime

  4. Dr El-RASSI Issam

    Je remercie le CDP de mettre cet avis sur le blog; il y a des parents qui peuvent être cntre ce qui se passe.
    Depuis quelques mois, un conflit oppose le comité des parents d’élèves, à l’administration du Grand Lycée franco-Libanais (GLFL). La raison du conflit est une augmentation de la scolarité de 7%, ce qui revient à 400 $ par élève et par an.
    Je ne discuterais pas des raisons de cette augmentation. Elles sont multiples. Ce que je voudrais dire sur ce blog, c’est qu’il y a un groupe de parents qui ont confiance. Nous n’aurions jamais imaginé apprendre dans un journal, la nouvelle qui a humilié notre école !
    Nous voulons seulement regarder avec fierté le chantier qui grouille au milieu de la grande cour et le bâtiment qui s’élève glorieusement, pour crier à tous que notre école, et l’école de nos enfants, restera grande.
    Nous refusons d’utiliser la justice contre notre école. Nous refusons de ne pas avoir confiance: Nous avons confié notre bien le plus précieux, nos enfants, au GLFL, et tout ce qu’il fait, c’est pour eux.
    J’ai confiance.

    Le reste de ce laïus est adressé à celles et à ceux qui n’ont pas confiance :
    Je leur demande s’ils étaient anciens du Lycée ;
    Je leur demande comment ils se sentent à ce stade du conflit avec un avocat, et la presse ?
    Je leur demande s’ils ont visité le Lycée et vu ce qui s’opère dans le chantier.

    La loi libanaise ne donne pas le droit de violer une école. Nous pouvons voir l’organisation du budget. Mais nous ne pouvons pas violer le GLFL, regarder les factures, sinon nous refusons de discuter !! Oui, c’est comme ça le comité agit en notre nom.
    Tout simplement, je crois que j’ai le droit moi, de refuser d’être représenté par ce comité. Le comité de l’année dernière s’était mis d’accord sur TOUT avec le GLFL. La plupart des anciens comités, d’ailleurs aussi. Le comité a changé cette année, mais le GLFL n’a pas changé. Alors nous avons donné à la France une très belle image du Libanais …

    Moi je ne prétends pas tout savoir ; J’ai pris toute l’information généreusement disponible sur le Blog, puis j’ai parlé à des amis, à des membres du comité et à des avocats.
    1- Le GLFL a augmenté ses scolarités de plus de 90% en 8-9 ans (2007 – 2015). Jamhour a fait la même chose en un temps record : en 4-5 ans (2011-2015).
    2- La scolarité du GLFL est devenue supérieure à celle de Jamhour ; mais pourquoi diable doit-elle être égale ou inférieure ? Nous sommes une très grande école !!
    3- La scolarité de l’IC est de 14.000.000 LL. Parmi les grands établissements Libanais privés, la scolarité du GLFL arrive en 6eme place.

    Je ne discuterais pas des problèmes que nous vivons au quotidien avec nos enfants, concernant les enseignants. Ces problèmes existent partout. Le GLFL a entrepris de recruter les meilleurs, avec la nouvelle grille salariale de ses enseignants. Pour recruter les meilleurs, il faut les attirer, et pouvoir les garder. En tout cas, si le comité voudrait soulever ces problèmes-là, je serais le porte-drapeau. Nous serons tous aux premières lignes.
    Notre problème actuel reste celui de ce conflit qui tourne autour des 400$ par enfant et par an. J’ai beau chercher, je n’ai pas trouvé une autre cause à cette frénésie médiatique et juridique. Contre qui ? Contre l’école de mes enfants. Un des plus grands avocats Libanais a été recruté pour traquer la « mafia » qui contrôle le GLFL !!
    Même si le comité des parents a le droit de prendre un avocat, il aurait du demander l’avis des parents par une assemblée générale. Beaucoup d’anciens du Lycee se sentent lésés. C’est peu comme si je rejetais tout ce que cette école m’a si généreusement donné ! Il y a des limites qui ne peuvent être franchies avec une telle légèreté.
    Légèreté ; c’est le mot !!

    Un dernier point que je laisse pour plus de réflexion au cas où vous n’êtes pas convaincus :
    Tout le monde sait que lorsqu’on se lance dans des constructions importantes, on prend des prêts de la banque, et on se met des délais de payements qui doivent être respectés.
    Alors la seule et unique réaction logique et possible du GLFL, en cas de victoire du CDP, peut être très simple : Les rénovations et les constructions du collège et du Lycée vont continuer comme prévu, ainsi que le recrutement de nouveaux profs. Les salaires des profs seront payés aussi, puisque seul un tiers seulement de l’augmentation de 7% ira pour augmenter la masse salariale. Ce qui peut arriver, et ceci je le suppose, c’est que la rénovation du primaire sera ajournée, et peut-être celle du Stade de Cheila.
    Cela va couter plus cher dans quelques années. C’est tout.
    Et lorsque nous seront tous invités pour l’inauguration du nouveau bâtiment des secondaires, en Octobre, nous allons éviter de regarder du côté de l’école primaire. Mais notre école, elle, va nous regarder tristement, et attendre des jours meilleurs.
    Finalement, j’aimerais avoir une réponse à la question suivante :
    Si ce n’est pas pour l’argent, pourquoi faites-vous ça ?
    Si la réponse va être : Parce que c’est contre la Loi qui a interdit l’augmentation, alors ne répondez pas ; on saura que c’est juste pour l’argent.
    J’ai demandé des réponses, mais je ne les attends pas: Je sais que le comité est composé de gens de très haute qualité et qui ont beaucoup d’éthique. les réponses à ce texte seront bien écrites et très convaincantes aussi.
    Je peux écrire encore longtemps. Je crois que j’ai laissé un message pour les deux partis. J’espère qu’il sera publié.

    Docteur Issam EL-RASSI
    Ancien Lycéen
    Parent d’élève

    J'aime

    Répondre
    1. Le Comité des Parents du GLFL Auteur de l’article

      Cher Monsieur El Rassi,

      Nous publions votre commentaire.
      Cependant, conformément l’article 5 du communiqué conjoint que nous avons signé avec la MLF le 9 mai, nous nous sommes engagés à nous “abstenir de tout communiqué ou toute déclaration […] liés aux questions [du budget]”.
      Or la réponse que nous souhaiterions donner à votre commentaire nous contraindrait à faire des déclarations liées au budget pendant la période moratoire des négociations qui prendra fin le 29 mai 2015.

      Nous tenons à ce que les négociations se fassent dans les meilleures conditions et cela ne sera possible que si nous respectons nos engagements.
      Nous ne manquerons pas, après la date du 29 mai, de vous présenter les clarifications et justificatifs financiers, juridiques et économiques nécessaires à notre action qui s’’inscrit sous le principe de la transparence.
      Le Comité des Parents

      Aimé par 1 personne

      Répondre
    2. nadinerizk

      Cher Dr Rassi,
      En tant qu’ancienne lycéenne, je ne peux qu’admirer et partager l’amour que vous portez à notre cher GLFL, cependant permettez-moi de faire les précisions suivantes:

      – A mon avis ce ne sont pas les bâtiments qui font la grandeur du Lycée, mais bien plus la diversité socio-culturelle ou plutôt la mixité sociale qui l’a toujours caractérisé et qui se trouve aujourd’hui hélas gravement menacée.

      – Autre point fort: l’esprit et les valeurs que le Lycée nous a transmis. Or aujourd’hui suis choquée de voir l’état où l’on est arrivé ; oui je suis humiliée, mais non pas par le comité, bien au contraire, mais plutôt parle refus de l’administration d’appliquer une décision ministérielle lui demandant le gel des augmentations en attendant que le ministère décide de l’augmentation qu’il trouve justifiée. En tant que juriste je ne comprends pas pourquoi le GLFL ayant refusé d’exécuter une décision ministérielle n’a pas intenté un recours juridique pour l’annuler ? .Franchement là, je ne sais pas quel est l’exemple qu’on donne à nos enfants, ni de quel Etat de droit on peut parler! A vous dire vrai, je suis plutôt étonnée de voir que c’est l’attitude du comité qui vous a humilié, alors que celle de l’administration ne vous a même pas fait broncher!

      – Troisième point que je voudrais soulever… Ouiii c’est une question d’argent aussi! Je ne comprends pas: c’est honteux de réclamer ses droits?? 400$/ an et par enfant c’est une somme importante pour beaucoup de parents… surtout si elle vient à la suite d’augmentations successives qui ont fait passer les scolarités de 4.700.000 à presque 10.000.000 LL en seulement 7 ans, et c’est vraiment pesant 400$/ enfant quand vous en avez 3 ou 4 surtout pour ceux qui ne bénéficient pas d’une aide à la scolarité et surtout aussi si vous ne voyez pas la contrepartie de ce que vous êtes en train de payer.

      – Juridiquement j’aimerais vous clarifiez certains points :

      1- la loi libanaise stipule clairement que les écoles sont des établissements à but non lucratif.

      2- le comité des parents est une véritable autorité de contrôle: il approuve le budget puis contrôle le bilan, tout transfert d’un établissement à un autre du même réseau doit avoir son consentement, il veille à l’application des lois et règlements, surtout la loi 515/96 que je vous invite à lire minutieusement.

      3- l’école ne peut financer les constructions qu’elle fait par les parents qui de par la loi ne sont tenus à financer que les travaux de rénovations au sens strict du terme! C’est contraire à la loi, sinon juridiquement parlant nous serons des propriétaires ou plutôt des actionnaires? Ajoutez à celà que la charte de la MLF et celle de l’AEFE stipulent clairement qu’il est de leur responsabilité de construire ! Donc en tant que parent je n’ai pas à me sentir fautif si le GLFL a décidé de construire sans trouver un moyen de financement autre que les scolarités des parents et sans prendre notre accord préalable pour contribuer à ces investissements avec eux. Et c’est au Glfl de se sentir gêné si le bâtiment des primaires n’a pas été encore rénové car l’argent payé par les parents a été utilisé pour construire par exemple ! Je vous rappelle que nous parents d’élèves de maternelle avons financé (très cher) la construction d’un pôle artistique en 2009-2010 et jusqu’à maintenant nos enfants n’en profitent pas!

      CONCLUSION oui je suis triste de voir l’état où l’on est arrivé: un lycée où la mixité sociale, richesse et signature de cet établissement, disparait ; des espaces verts en voie de disparition (car à la place du chantier dont vous êtes fier moi je ne vois que du béton), un emploi de temps dans lequel les heures libres sont nombreuses , un remplacement de professeurs non assuré, et j’en passe … je dirais que heureusement un comité des parents est venu porter ces messages pour que le lycée que nous avons connu reste le lycée.

      Nadine Rizk Abboud

      Aimé par 2 people

      Répondre
    3. Tala Raymond

      Permettez-moi de vous répondre, je suis comme vous, une ancienne élève du Lycée.

      Le comité des parents d’élèves, est un comité représentatif de tous les parents. Il a des droits, des obligations et des responsabilités envers nous, et doit les exercer.
      A ce titre, quand il doit signer des documents, il est en droit de demander des éclaircissements et des justifications. Et c’est ce qu’il a fait jusqu’à présent. Il a travaillé en toute honnêteté et en toute transparence. On a rarement vu des gens aussi dévoués à leur cause.

      Ceci dit, vous êtes en droit de critiquer, de demander et de savoir. Mais de là à résumer la situation, à une banale augmentation de 400$ par an, permettez-moi de vous dire que vous êtes très loin du compte! Surtout si on comptabilise les augmentations successives des années précédentes, qui ont fait qu’on en est là aujourd’hui.
      Il ne s’agit pas d’argent, mais de principe. Et le principe au lycée, c’est l’entente, l’harmonie, la communication et surtout le respect mutuel. Et c’est quand cela se perd, qu’il faut avant tout revendiquer nos droits. Et c’est ce qu’a fait le comité, tout simplement. Rien d’autre.

      Oui, le lycée est entrain de construire de nouveaux locaux, que personne ne conteste. Mais cela ne veut pas dire que l’on n’a pas un droit de regard, par rapport à ce que cela va engendrer comme dépenses, et comme conséquences.
      Il ne s’agit pas non plus de bâtiments, le lycée a parfaitement fonctionné en-dehors de ses murs, au moment où ses murs se sont effondrés, et que malgré tout, une belle promotion en est sortie. Non, il ne s’agit pas, à mon humble avis, de murs, ni de prestige, ni du qu’en dira-t-on.
      Il s’agit de remettre les pendules à l’heure, de préserver coûte que coûte, la bonne entente et l’harmonie. Et quand elles se perdent, de revenir vers les responsabilités de tout un chacun, et de faire rétablir la loi et l’ordre. Nous sommes en droit d’avoir un avocat, lors d’une mésentente, (à ma connaissance, tous les moyens de négociation ont été épuisés, avec le lycée!) il n’y a rien d’inhabituel à cela. Au contraire, cette façon de procéder est très rassurante. Elle est légale.

      Quant à la communication dans la presse, je ne vois rien de plus naturel, et de plus banal, dans un système libre et démocratique. Je ne trouve pas que notre école a été humiliée, tout comme elle n’a nullement besoin d’être comparée aux autres, ce n’est pas sur cette base-là que les développements se sont succédés.

      Nous revenons aux sources, au lycée que nous avons toujours connu, avec ses valeurs d’ouverture, de mixité sociale et intellectuelle, de liberté d’expression, de brassage et d’harmonie, un lycée pour tous, à la portée de tous! Notre Lycée! Enfin!

      Aimé par 2 people

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s