Conseil d’école du 1er trimestre – principaux débats

Notre premier conseil d’école s’est tenu en décembre. Nous vous faisons ici part des informations, des discussions qui s’y sont tenues et des positions exprimées par votre comité des parents.

Principales décisions nées de ce conseil :

  • La mise en place d’un groupe de réflexion parents/Glfl pour travailler sur la question de l’arabe.
  • La réactivation de la Commission Restauration afin de traiter la question des friandises et de l’alimentation au primaire.
  • Les élèves du collège emprunteront le parking pour se rendre au stade du Chayla afin de ne pas gêner les enfants du primaire qui remontent le trottoir abrité les matins.

En plus des réponses aux questions des parents adressées au conseil d’école, le CDP a insisté sur les points suivants:

  • Il souhaite que l’enseignement par projet ne soit pas accessoire mais soit bien étendu aux différentes classes et niveau.
  • Il souhaite que l’offre de livres de langue arabe en BCD s’améliore et trouve insuffisant le passage à la BCD.
  • Il  réitère son exigence quant à l’enseignement de la langue arabe.

Et plus généralement le comité a demandé que l’établissement reconnaisse l’existence des problèmes afin d’y trouver des solutions. Le CDP étant plutôt soucieux de faire émerger les solutions plutôt que les responsabilités.

Compte-rendu des principaux débats

Le conseil d’école s’est réuni  le 9 décembre 2014, principalement autour des questions des parents. Administration, enseignants et 13 membres du comité des parents étaient présents.

Rappel des attributions du Conseil d’école Il donne son avis sur les questions relatives à l’école, le règlement intérieur de l’école primaire qui fait partie du règlement intérieur de l’établissement. Cette année la seule modification sur le règlement intérieur porte sur la sortie scolaire dans le contexte des travaux: les parents de CP, CE1 récupèrent leurs enfants dans la cour.

Effectifs de l’école primaire

3 nouvelles classes ouvertes cette année, PS, MS, CP, afin d’avoir 8 classes par niveau (sauf CP, 9 classes). Effectifs entre 25,6 (PS) et 32 (CM1). Après une baisse des effectifs, ils se sont stabilisés. Une hausse est à prévoir en PS et MS (28).

CDP: l’établissement adapte-t-il les méthodes pédagogiques aux effectifs? Car il ressort un sentiment d’impuissance des enseignants face aux effectifs.

Direction et enseignants: on essaie d’appliquer des pédagogies actives, notamment par le travail en groupes.


Aspects pédagogiques pour 2014-2015 : aménagements et projets

Anglais

Travail en demi- groupe; toutes les salles sont équipées en vidéo-projecteur.

Musique

Des professeurs de musique du secondaire interviennent dans le primaire.

 TNI (Tableau Numérique Interactif)

13 classes équipées (surtout les GS), 25 enseignants formes. Les enseignants témoignent de l’impact positif sur les apprentissages. Cela demande beaucoup de temps de préparation, donc une mutualisation des cours.

Coût d’un TNI = 5 000 $, sans compter coût de la formation et des accessoires. Le coût global sur le primaire serait d’un demi million de $.

Décision: L’implantation des TNI se fera par niveau pour le 1er degré. Il faudra analyser pour quelles matières les TNI sont plus utiles au second degré, et celles ou un vidéo-projecteur suffit.

 Projets dans les classes

En moyenne 5 projets par classe: Rally maths, rallye plurilingue, Tous au cinéma…

Débat sur la projection du “Jardinier qui voulait être roi” aux CP/CE1: Le CDP signale que plusieurs enfants de CP ont eu peur des scènes de décapitation. Les enseignants signalent que la diffusion du film était suivie d’une exploitation pédagogique permettant aux enfants de prendre une distance par rapport aux scènes violentes ou tristes auxquelles ils peuvent faire face dans la vie réelle.

 Le CDP souhaite que l’enseignement par projet ne soit pas accessoire mais bien étendu aux différentes classes et niveau.

 

BCD

30 séances de BCD pour 38 classes, ce qui restreint l’utilisation de la BCD par les élèves. Pour compenser, les élèves sont autorisés à fréquenter la BCD pendant les cours de récréation. Dans la nouvelle configuration, l’espace de la BCD ne bénéficiera d’aucun agrandissement.

Le CDP déplore l’offre de livres de langue arabe en BCD et insiste sur le renouvellement du fonds, même si cela doit passer par l’achat de livres traduits, car il s’agit de donner envie de lire en arabe.

Le CDP trouve insuffisant le passage à la BCD (1 passage toutes les 2 semaines), vu l’importance de cette lecture libre dans le cheminement autonome dans le savoir. En arabe, le passage en BCD est encore plus rare.

Le CDP propose qu’il y ait une projet d’écriture d’album en arabe pour contrebalancer ce manque.

Le niveau d’arabe

دار قنبز

Comparativement avec les autres établissements homologués dont le niveau d’arabe baisse, celui du Glfl augmente doucement.

Cette année les élèves sont répartis en groupes de compétences en arabe, ce qui aide nettement au développement de l’arabe.

 Le CDP reconnaît que les parents ont leur part de responsabilité dans le niveau d’arabe des enfants, mais réitère son exigence vis à vis de l’établissement. Le CDP rappelle qu’il ne s’agit pas de discuter des responsabilités mais de trouver des solutions pédagogiques à ce constat, solutions qui peuvent s’inspirer d’expériences innovatrices et actives menées dans le pays.

Décision: Mise en place d’un groupe de réflexion parents/Glfl pour travailler sur la question de l’arabe.

Voir aussi les réponses aux questions posées par les parents

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s